Scrolling or not scrolling ?

Apparu il y a quelques années par l’entremise de petits sites internet d'une seule page, le concept de défilement vertical (scrolling en anglais) est parti d’un concept simpliste, qui semblait mal conçu au départ, mais qui a, au contraire, révolutionné une grande partie de notre métier aujourd’hui.

La règle des 3 clics est morte

Quand nous avons commencé à créer des sites internet chez WnG Solutions en 2002, la règle d’or était alors : l’information doit toujours être à moins de 3 clics. Aujourd’hui, cette norme n’existe plus. Nous devons pouvoir accéder à ce que l’on cherche avec un nombre de clics minimum, et même si possible, sans aucun clic. C’est là que les sites « one page » ont trouvé leur voie et c’est là que la tendance du défilement vertical et horizontal a fait un bond en avant.

 

Raconter une histoire 

Ce qui est très intéressant avec un site internet à défilement vertical ou horizontal, c’est qu’il donne la possibilité de raconter une histoire autour d’une marque, d’un produit ou d’une personne par exemple. Ce récit peut même être rendu encore plus dynamique en utilisant quelques éléments animés ou interactifs, comme de la vidéo. Et comme le storytelling est de plus en plus utilisé pour communiquer, le scrolling va également suivre cette tendance.

 

Plus minimaliste

Avec une plus grande quantité d’informations sur une seule page, il est naturel que les pages deviennent de plus en plus denses. La nécessité d’aller à l’essentiel et d'être minimaliste dans la création de nos sites internet est plus grande et a fait naître de nouvelles notions comme le mobile first ou le flat design. Le scrolling pousse donc cette tendance et accentue le besoin d’une ergonomie bien travaillée.

 

Alors ?

Le défilement vertical est un très bon moyen de faire participer les gens sur votre site. Vous pouvez ainsi lui donner un côté accessible et réactif tout en augmentant considérablement l’expérience utilisateur. Il ne faut toutefois pas en abuser. Le scrolling inutile peut aussi vite agacer les visiteurs et augmenter le taux de rebond. Il est donc impératif d’étudier pour chaque projet s’il sera judicieux d’utiliser cette technique et dans quelle mesure le faire.