Magento, le roi du e-commerce

Le e-commerce au niveau mondial devrait peser 1'700 milliards de dollars d’ici à la fin de l’année 2015. Les Etats-Unis, la Chine et le Royaume-Uni sont les plus gros acheteurs sur internet et représentent, à eux trois, 57% des parts de marché. En Suisse, il a généré un chiffre d’affaire de plus de 11 milliards de CHF en 2013 avec une hausse d’environ 10% par an.

Le mobile est la principale tendance à surveiller. Grace au responsive design, le comportement des utilisateurs évolue peu à peu.

Le site « CMS Critic » a dévoilé le 10 août dernier le Top 10 des plateformes d’e-commerce.  Avec des clients aussi prestigieux que Nike, Olympus, Volcom ou encore Christian Louboutin, Magento caracole en tête du classement. Nous distinguons deux éditions de ce software open source. La première est la Magento’s Entreprise Edition qui nécessite un abonnement annuel coûteux. La seconde est la Magento Community Edition.

Nous nous pencherons sur cette dernière qui n’a rien à envier à sa grande sœur. En effet, leurs  principales différences sont les mises à jour, plus rapides pour la version payante, et le support client, disponible uniquement pour cette même édition.

Aujourd’hui détenu par le groupe eBay, Magento arrache 20% des parts de marché dans le monde des solutions e-commerce. Sa recette ? La solution innove en continu et a ainsi toujours une longueur d’avance sur ses concurrents qui peinent à la rattraper. Magento a su cerner les besoins de ses clients qui ont même pris le réflexe de demander un site « Magento » et non plus un site « e-commerce ». 

Notre Technical Manager, un fin connaisseur de Magento, nous livre ce qui fait, selon lui, la force de Magento :

Magento est une solution open source permettant de développer un site e-commerce rapidement. Il simplifie grandement la conception et le développement de boutiques. Cela nous permet de proposer des sites de commerce électroniques avec différents niveaux de fonctionnalités et de design.

Parce qu'il est open-source, Magento propose un degré inégalé en matière de flexibilité. Cela se traduit directement dans la capacité de personnalisation, avec la conception d’un site parfaitement adapté aux besoins du client.

Le CMS offre les avantages de pouvoir gérer plusieurs boutiques et ce, dans différentes langues. Il possède des fonctionnalités marketing complètes et des solutions standards de paiements. Ajoutons aussi une simplification du référencement naturel sur les moteurs de recherche.

Quand on veut réussir dans le e-commerce il faut faire appel aux meilleurs pour pouvoir offrir le meilleur. La réputation de Magento n’est plus à faire et assoit son expérience et son professionnalisme chaque jour. Alors, pour partir avec un coup d’avance par rapport à vos concurrents, faites le choix du CMS e-commerce Magento. 

 

Notre agence a aussi la chance d’avoir dans son équipe un spécialiste de projets e-commerce mais aussi un consommateur averti d’achats en ligne qui nous a confié quelques conseils et astuces sans lesquelles cet article ne serait pas complet :

Certains éléments apportent une réelle valeur ajoutée sur un site e-commerce.  Par exemple, concernant les paiements, l’option facture permet de ne pas attendre le remboursement en cas de retour. Il est important aussi de pouvoir différencier l’adresse de facturation de l’adresse de livraison, dans le cas où cette dernière s’effectue ailleurs que chez soi, au travail par exemple. J’apprécie également le fait de pouvoir aller chercher mon colis au magasin ou à la Poste. Pour quelqu’un qui retourne souvent ses achats, c’est très utile d’avoir l’étiquette de retour déjà disponible avec la facture. Cela évite les démarches supplémentaires qui font perdre du temps. 

L’utilisation du mobile pour faire du e-commerce est de plus en plus fréquente. Certaines applications permettent un confort de navigation et une présentation des produits optimale. Cependant, il se peut que certaines fonctionnalités, que l’on a l’habitude d’avoir sur la version desktop, ne se retrouvent pas dans l’application et cela peut déranger le consommateur.

Une expérience frustrante ? La fameuse commande provenant de l’étranger que l’on attend depuis quelques temps pour finalement ne pas recevoir le bon article. Le retour se révèle ensuite compliqué et coûteux. 

Un exemple de service après-vente réussi ? Après avoir réceptionné une mauvaise commande de lunettes de soleil, j’ai demandé à recevoir une réduction lors de mon prochain achat.  L’entreprise m’a proposé mieux en m’envoyant la paire souhaitée gratuitement. Cela augmente fortement la probabilité d’une prochaine commande.

Le e-commerce encourage les achats impulsifs, il faut pouvoir faire son shopping rapidement, selon son humeur, dans n’importe quel endroit et sur n’importe quel support. Cela peut devenir addictif... J’ai cependant encore quelques réserves concernant les produits de luxe. Plus le prix est grand, plus le risque est grand. Garantir l’authenticité de ces produits est très difficile, il y a toujours des risques. Il est important de savoir se faire conseiller par des professionnels pour des achats impliquant des montants importants.

Pour finir, en tant que fidèle consommateur de commerce en ligne, j’ai acquis au fur et à mesure de mes expériences beaucoup de notions importantes et d’astuces, ce qui me permet aujourd’hui dans mon travail de conseiller mes clients afin d’améliorer l’expérience d’achat de leurs visiteurs et optimiser ainsi les conversions sur leur boutique.